Windows 7 fait partie des versions les plus abouties de l’histoire de Windows. Ce système d’exploitation va bientôt tirer sa révérence. Microsoft a programmé sa fin de vie en janvier 2020. A cette date, il ne sera plus pris en charge.

Ce calendrier est connu depuis un bon moment car Microsoft ne manque pas une occasion pour le rappeler.  Les dernières mises à jour Windows 7 seront déployées en janvier 2020. Il faut s’attendre  à une accélération de la communication à ce sujet. L’une des priorités est d’informer un maximum de personnes de cette échéance. Il est désormais temps d’entrevoir un passage à Windows 10. Comme ce fut le cas en avril 2014, lorsque Windows XP a été abandonné, il est recommandé aux utilisateurs de se préparer à une mise à niveau. Le but est d’éviter de rester avec un système d’exploitation qui ne reçoit plus de correctifs de sécurité.

Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft

Système d’exploitation Windows 7 de Microsoft

Microsoft a une mission difficile car la popularité de Windows 7 est importante au point d’avoir freiner l’adoption de Windows 10. Il faut dire que que ce système à des arguments avec un bureau familier, l’absence du Microsoft Store et des performances de premier plan.   A la question de savoir si Windows 7 va devenir un deuxième Windows X, la réponse est « surement ».

Windows 7, Microsoft doit se préparer à un futur Windows XP

Windows XP Service Pack

Le mois de décembre 2018 a été une période importante car Windows 7 a chuté pour la première fois à la deuxième place des OS les plus populaires sur PC. Sa présence a baissé à 36,90% ce qui a permis à Windows 10 de devenir la nouvelle « star ».

Windows 10 a désormais dépassé Windows 7 sur PC !

La situation est assez proche de celle de Windows XP en avril 2013. A l’époque, 12 mois avant son abandon, l’OS se positionnait comme le deuxième système d’exploitation le plus utilisé sur PC. Sa part de marché était à 38,73% contre 44,73% pour Windows 7. Windows 10 ne cesse de s’améliorer mais il est peu probable qu’il arrive à tuer son ainé d’ici le mois de janvier 2020.

Pour le moment, Windows 7 est un système d’exploitation  familier, solide et ayant une très bonne réputation. La fin de son support ne sera probablement pas le coup d’envoi à  une migration massive. Si l’on regarde Windows XP, il fait toujours partie du paysage informatique cinq ans après son abandon. Sa présence est estimées à 4,54%, par NetMarketShare.

La même chose est susceptible de se produire avec Windows 7. Sa part de marché devrait continuer à diminuer mais de manière lente. Windows 7 ne devrait pas disparaitre brutalement…