En plus d’être technologiquement moins avancé, côté intelligence artificielle, le HomePod d’Apple est arrivé plus tard que les enceintes Google Home et Amazon Echo. De ce fait, le produit de la firme de Cupertino ne se vend pas encore aussi bien que les enceintes de Google et d’Amazon.

Mais petit à petit, Apple tente de rattraper ses concurrents. Par exemple, côté intelligence artificielle, Apple a récemment nommé l’ancien responsable de l’IA chez Google à un poste de vice-président. De ce fait, l’ancien responsable de Google Assistant est désormais celui qui dirige les travaux sur Siri (l’assistant numérique utilisé par le HomePod).

Et aujourd’hui, Apple annonce également la disponibilité de son enceinte connectée en Chine. Actuellement, le HomePod n’est disponible que dans quelques marchés en Europe et en Amérique du Nord, où le produit fait face à la concurrence de Google et d’Amazon.

Le HomePod, disponible en Chine à partir de ce mois de janvier

Les meilleures enceintes connectées

Amazon Echo

Google Home Mini

Google Home

Apple HomePod

En revanche, en Chine, Apple a une chance de se faire une part plus importante sur le marché. Le HomePod y sera disponible à partir du 18 janvier.

> Lire aussi :  Bon plan : l’iPad 2018 à 279€ au lieu de 359€ pour le Black Friday

« Nous sommes ravis de pouvoir proposer HomePod à nos clients des marchés de la Chine continentale et de Hong Kong. Nous nous sommes impatients de faire découvrir à quel point cela sonne bien chez eux, nous pensons qu’ils vont l’aimer », se réjouit Philip Schiller senior vice president responsable du marketing chez Apple.

Si les Google Home et les Amazon Echo mettent en avant les fonctionnalités et l’intelligence artificielle, Apple positionne plutôt son enceinte comme un accessoire pour les audiophiles, et les abonnés d’Apple Music.

Normalement, le modèle proposé en Chine ne sera pas très différent de celui qui est commercialisé en Europe. Mais Apple prévoit une personnalisation de l’expérience en ce qui concerne les recommandations sur Apple Music.

Bien entendu, le HomePod d’Apple ne sera pas la seule enceinte connectée disponible dans l’Empire du Milieu. Mais au lieu de faire face à Amazon et Google, le produit aura des concurrents provenant des acteurs locaux, comme Baidu, Huawei ou Xiaomi.